CHENONCEAU - Châteaux de la Loire


Visite de Chenonceau, le château des Dames.


CHENONCEAU_Le château des dames_ En construisant le château de Chenonceau sur le Cher au XVIe siècle, Thomas Bohier et son épouse Katherine Briçonnet rasent le château-fort et le moulin fortifié de la famille des Marques et n'en gardent que le donjon : la Tour des Marques, qu'ils transforment dans le goût Renaissance. L'avant-cour reproduit le plan de l'ancien château médiéval délimité par les douves. 
Diane de Poitiers_ Le roi Henri II fait don de Chenonceau en 1547 à sa favorite Diane de Poitiers, qui allie beauté, intelligence et sens des affaires... En construisant le célèbre pont sur le Cher, elle dote Chenonceau de son architecture unique au monde. 




Catherine de Medicis_ Veuve d'Henri II, Catherine de Médicis éloigne Diane, embellit encore les jardins et poursuit les travaux d'architecture. Elle fait élever la galerie à double étage, pour y organiser de comptueuses fêtes. Régente, Catherine dirige son royaume depuis son cabinet vert, installe à Chenonceau le faste italien et instaure l'autorité du jeune roi. 




Louise de Loraine_ En 1589, à la mort de son époux Henri III, Louise de Loraine se retire au château et prend le deuil en blanc, selon l'étiquette de la cour. Oubliée de tous, elle a peine à garder un train de vie de reine douairière. Elle se consacre son temps à la lecture, les oeuvres et la prière. Son décès marque la fin de la présence royale à Chenonceau. 


Louise Dupin_ Au XVIIIe siècle, l'exquise représentante du siècle des Lumières, Louise Dupin, redonne son faste au château. Elle y tient un salon brillant et s'entoure de l'élite des écrivains, poètes, scientifiques et philosophes, tels que Monstesquieu, Voltaire, Rousseau. Protectrice avisée de Chenonceau, elle le sauvera lors de la Révolution.



Marguerite Pelouze_ Au XIXe siècle, Marguerite Pelouze, issue de la bourgeoisie industrielle, décide en 1864 de faire du monument et de son parc le théâtre de son goût fastueux. Elle dépensera une fortune à le restaurer comme à l'époque de Diane de Poitiers. Une sombre affaire politique causera sa ruine. Chenonceau est vendu puis vendu encore.