PARIS - Musée de la poupée


Musée de la poupée et promenade printanière.


Marais - Musée de la poupée - Ouvert en juin 1994, au fond d’une petite impasse fleurie, à deux pas du centre Georges Pompidou, ce musée privé se trouve au cœur du quartier historique des bimbelotiers, ces anciens fabricants de bibelots et de jouets d’enfant.
Chers amis du musée, chers visiteurs, chers amateurs de poupées qui suivez nos activités depuis de si longues années, le temps est venu de vous annoncer que notre musée, dans sa forme actuelle, fermera dans quelques mois. C’est précisément pour faire perdurer notre structure que nous avons pris la décision de ne plus louer nos locaux Impasse Berthaud, car ils ne sont plus conformes aux normes de sécurité européennes. D’autre part, depuis la vague d’attentats de 2015, notre petite structure privée, qui ne bénéficie d’aucune subvention d’Etat, ni d’aides privées, connaît une baisse de fréquentation sensible qui nous pousse à chercher des solutions d’exploitation différentes pour l’avenir. Pour l’heure, nous étudions de multiples propositions et nous choisirons celle qui nous paraîtra la plus efficace pour continuer nos activités au cœur d’un marché que nous dynamisons depuis plus de deux décennies.


Musée de la poupée - L’aménagement compte 40 vitrines qui abritent plus de 500 poupées datant de 1800 à 1959 dans les décors d’origine utilisés en 1994, et qui portent la signature de l’artiste italienne Giò Golia (1906-1992).

Au fil de ces quatre salles permanentes, l’histoire de la poupée occidentale est abordée afin que les visiteurs, quel que soit leur âge, leur sexe ou l’intérêt qu’ils portent à ce sujet spécifique, puissent passer un bon moment.
Les enfants pourront découvrir les poupées de leurs ancêtres en suivant le parcours par un "jeu découverte", ponctué par des questions que les adultes qui les accompagnent pourront leur poser devant les vitrines, où des objets clé permettent d’expliquer l’évolution de ce jouet universel. Un audioguide gratuit est disponible pour les adultes qui retrouveront leurs souvenirs d’enfance, ceux de leurs parents et de leurs aïeuls et pourront apprécier la nature de ces jouets d’hier devenus, aujourd’hui, d’appréciables témoins de notre civilisation. Les amateurs et les collectionneurs, enfin, trouveront dans les salles du musée la richesse historique et esthétique qui donne à ces jouets du passé leur dimension d’objets de collection.