PARIS - Musée Carnavalet - Hotel de Sully


Visite du Musée Carnavalet avant sa fermeture pour rénovation avec l'exposition Sheila Hocks lors du Festival d'automne & de l'Hotel Sully. 

Apprentissage - En 1964, Sheila Hicks choisit de s’installer à Paris pour y menersa vie et fonder son atelier. Née au Nebraska en 1934, élève de Josef Albers et Georges Kubler à la Yale School of Art and Architecture, riche de ses voyages en Amérique du Sud et de cinq années au Mexique, son atelier parisien devient alors le centre, toujours actif, d’une oeuvre ouverte, où fils et textiles donnent forme à un « langage international » tactile, sensible et immédiat. Pour elle, la création est un processus en mouvement, qui se nourrit des rencontres et dialogues qui la marquent, des cultures et des techniques étudiées, des architectures investies. Apprentissages est un parcours en trois temps, déployé de septembre à décembre, aux apparitions successives, intimement liées à la géographie parisienne. Premier temps au Musée Carnavalet, où l’univers de Sheila Hicks dialogue avec l’architecture éclectique de ce musée dédié à l’histoire de Paris, notamment dans la galerie de l’Hôtel Carnavalet, côté jardin,sur la Cour des Marchands-Drapiers. Second moment, à découvrirau cours de promenades urbaines, avec un ensemble de vitrines habitées par les gestes caractéristiques de son vocabulaire chromatique, textile et pictural. Un final, enfin, au sein du vaste Atelier décor de Nanterre-Amandiers, ouvert au public pour l’occasion, où l’artiste redéploie, au sein d’une architecturerésolument moderne, les oeuvres exposées précédemment. Puisque rien n’est jamais figé, qu’il faut rester curieux, Apprentissages souhaite être un parcours « initiatique » ouvert, où la rencontre avec l’art et la matière enrichit l’expérience commune, de nos corps, de notre mémoire, celle de l’artiste comme celle de chacun d’entre nous.  








Musée Carnavalet - Le musée Carnavalet, consacré à l’histoire de Paris et de ses habitants, conserve des collections qui illustrent l’évolution de la ville de la Préhistoire à nos jours. Il présente dans une centaine de salles un vaste choix d’oeuvres d’art, souvenirs et maquettes montrant l’aspect de la capitale à diverses époques et évoquant sa vie quotidienne et intellectuelle. Les magnifiques décors historiques reconstitués composent un cadre évocateur pour une promenade au fil des siècles, source d’enrichissement et de plaisir. 















Hotel de Sully - La demeure de Sully. Cet hôtel particulier est construit à partir de 1625 près de la place Royale (aujourd'hui place des Vosges), un aménagement urbain lancé par Henri IV et supervisé par Maximilien de Béthune, duc de Sully (1559-1641). Ce dernier acquiert l'hôtel en 1634. Il reste dans la famille de Sully jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Madame de Sévigné et Voltaire y sont reçus.

Un établissement public. Son rachat, puis sa restauration par l'État à partir des années 50 donne le coup d'envoi de la réhabilitation du quartier tout entier. L'hôtel est depuis 1967 le siège du Centre des monuments nationaux.