PARIS - Collège des Bernardins - Solitaire


Le Collège des Bernardins et sa nouvelle programmation artistique & culturelle contemporaine.



Collège des Bernardins - "Transdiciplinaire et électrique, la programmation culturelle du Collèges des Bernardins, 'Questions d'artistes' prend racine dans l'histoire, l'architecture et le projet du Collège des Bernardins pour mieux interroger les formes et les imaginaires contemporains. Les artistes vivants sont des témoins irremplaçables d'une humanité qui aujourd'hui plus qu'hier, se transforme, doit s'adapter et innover sans cesse. A travers sa programmation pluridisciplinaire, 'Questions d'artistes' rappelle le caractère essentiel de la présence de la création artistique dans la société actuelle. Dans ce monde troublé, les artistes sont des passeurs de lumière, des révélateurs de sens, des tisseurs de liens. L'ambition du Collège des Bernardins est de montrer et révéler des recherches, pour nous aider à nous transformer nous-mêmes. "










Les expositions d'arts plastiques, qu'elles soient collectives ou monographiques cherchent à donner la parole à des artistes de notre temps et à favoriser les productions in situ pour permettrent un dialogue fructueux entre les axes de recherches des artistes et les sujets abordés au Collège des Bernardins. 




Solitaire - Stéphane Thidet - L'artiste s'empare de l'ancienne sacristie pour créer une installation aussi surprenante qu'envoûtante. 
Délibérément inclassable, Stéphane Thidet est un plasticien qui travaille avec de nombreux média et matériaux (son, image filmée, sculpture, éléments naturels…) cherchant ainsi à déplacer les frontières de l'art, comme lorsqu'il introduisit une meute de loups dans le parc du Château des Ducs de Bretagne lors de la manifestation « Estuaire » à Nantes. Plus récemment, on pouvait redécouvrir dans l'exposition Inside, au Palais de Tokyo, son spectaculaire « Refuge », chalet en bois à l'intérieur duquel un déluge de pluie ne cesse de tomber.
Pour son projet au Collège des Bernardins, Stéphane Thidet propose de métamorphoser l'ancienne sacristie en créant une installation in situ, dont l'eau sera l'élément principal. Ce dispositif inédit changera totalement la perception que le visiteur peut avoir de ce lieu en recréant un paysage architectural et mental surprenant.