SAO PAULO - Parque do Ibirapuera - Pinacoteca do Estado


Souvent comparée à un New-York tropical, la ville la plus cosmopolite et moderne du Brésil est marquée par ses dimensions gigantesques et ses contrastes frappants, témoin d'une croissance extrêmement rapide. Devenue en un demi-siècle la capitale industrielle, financière et culturelle du Brésil, Sao Paulo semble offrir d'elle-même une vision particulière et provisoire parce qu'elle ne cesse, jour et nuit, de se développer et de changer. 


Parc do Ibirapuera - En descendant l'avenue Brigadeiro Luis Antonio, accessible par la rue Estados Unidos, on arrivera au parc Ibirapuera, seul espace vert central de la ville. Le parc, qui occupe 160ha, fut inauguré en 1954 à l'initiation de la famille Matarazzo, afin de commémorer le 400e anniversaire de la fondation Sao Paulo. Conçu par l'architecte Niemeyer et le paysagiste Burle Marx, il est visité tous les week-ends par des milliers de Paulistes, attirés par ses lacs, ses terrains de sport, ses pistes de course, son planétarium et ses musées, en particulier le pavillon de la Biennale. 











Museu Afro-Bresil - Installé dans le Pavilhao Padre Manoel da Nobrega, spacieux doyen du parc, un musée sur l'héritage africain du Brésil, fondé par le plasticien Emanoel Araujo, qui rassembla 5 000 objets : photos, costumes ou bateau d'esclaves évoquent l'histoire, les usages, la danse ou l'art, passés et actuels. 



MASP - Museu de Arte de Sao Paulo - Fondé en 1947, le musée d'Art de Sao Paulo loge une des plus grandes collections d'art européen d'Amérique latine ! En 1968, il gagne ce bâtiment sur pilotis de Lina Bo Bardi : un bocal de verre au-dessus d'un espace ouvert. 


Avenida Paulista - "Champs-Elysées" infinis et bouillonnants, l'av. Paulista aligne sur près de 3km ses gratte-ciels. 


Bairro da Luz - 
Pinacoteca do Estado - En descendant l'avenue Tiradentes et en tournant à droite place da Luz, on arrive à la pinacothèque de l'Etat, réalisée par l'architecte Ramos de Azevedo dans un style néo-classique. Inaugurée en 1905 et conçu pour abriter l'Ecole des arts et des métiers, le bâtiment ne fut jamais totalement achevé : les murs en briques apparentes laissent deviner les techniques de construction de l'époque. La pinacothèque réunit un important patrimoine de toiles d'artistes brésiliens des XIXe et XXes siècles (Di Cavalcanti, Candide Portinari, Lasar Segall.. ), ainsi que des sculptures, des dessins et des gravures. On peut y accéder par le Jardim Da Luz.













 (c) Chavanitas