PARIS - Puces - Galerie Da-End - Thaddaeus Ropac


Promenades aux puces et dans quelques galeries.. thème du cabinet de curiosité qui revient.

Près de ce nouvel espace design (77-81 rue des Rosiers), on trouve une buvette tarte Kluger qui propose des burgers veggie et bière, un petit air de Berlin ou de Londres à Saint-Ouen. 














Une galerie d'art contem-porain près d'Habitat Vintage et du restaurant Ma Cocotte dessiné par Starck. - La mythique galerie d'Yvon Lambert, dans le Marais, a fermé en décembre 2014. Son numéro deux, Olivier Belot, n'a pas souhaité y poursuivre son activité de galeriste sans son mentor de vingt ans.« Yvon Lambert, c'était ma famille ", reconnaît-il. Inaugurait le 28 février un espace sous verrière aux Puces de Saint-Ouen, un lieu à forte identité pour se démarquer. Une galerie d'art contemporain ouverte en association avec deux de ses collaboratrices, Mélanie Meffrer Rondeau et Alexa Brossard. Tous trois ont fait le pari de ce site de 500 mètres carrés rue des Rosiers, à côté des anciens ateliers de l'antiquaire Steinitz, entre les marchés Biron et Vernaison, à deux pas du restaurant Ma Cocotte signé Philippe Starck et dans le voisinage de l'Eclaireur et d'Habitat Vintage. « Ce sont des volumes exceptionnels où nous allons pouvoir inventer de nouvelles propositions ", explique-t-il.

L'éclaireur -
Mademoiselle Steinitz - 
Quintessence Playground - 
Vanités Paul Bert - 
Galerie Da-End - MARKUS ÅKESSON & LUCY GLENDINNING - THE MILK OF HUMAN KINDNESS
GAlerie Thaddaeus Ropac - ALI BANISADR
Je sais que je suis dans la zone de la peinture quand le temps disparaît, que je ne suis plus conscient ni du temps, ni de l’espace.
- Ali Banisadr


Lost - Erwin Wurm - Le caractère quotidien des objets utilisés par Erwin Wurm est une composante essentielle de son travail : du concombre à la saucisse en passant par les voitures ou les maisons de toutes formes et de toutes tailles. L’apparence « familière » de ces objets instaure une relation de confiance initiale avec le spectateur. Dans la lignée de la tradition aristotélicienne, la « substance » des choses réside dans leur réalité autonome et non dans l’action des hommes qui leur attribuent un sens ou tentent d’arracher le secret de leur matérialité.

(c) Chavanitas