EXPO - Petit Palais - Fantastique !



Kuniyoshi, le démon de l'estampe -
Le Petit Palais invite le public à découvrir pour la première fois en France la production d’un artiste hors du commun, Kuniyoshi (1797-1861). Grâce à d’importants prêts japonais, complétés par ceux d’institutions françaises, les 250 œuvres présentées témoignent de sa grande force dramatique et de sa beauté expressive. L’exposition explicite la fonction de cette imagerie de grande qualité et son importance dans la société japonaise, l'œuvre de Kuniyoshi, naguère admiré de Monet ou Rodin, ayant largement influencé depuis l’art du manga et du tatouage.








Contemporain presque exact d’Eugène Delacroix, Kuniyoshi est resté moins connu en Occident qu’Hokusai et Utamaro. L’anticonformisme de son œuvre le tint à l’écart de la vague du japonisme décoratif en Europe à la fin du XIXe siècle même s’il fut admiré de Monet ou Rodin. Ses estampes sont caractérisées par l’originalité de leur inspiration et des cadrages, la violence dans les séries de monstres et de combattants, l’humour dans les séries d’ombres chinoises, les caricatures et les représentations de la vie des chats. 










Un espace introductif est consacré à la présentation de l’artiste et à sa réception en France au XIXe siècle. Suivent cinq sections conçues comme autant de variations sur son œuvre gravé et qui présentent le foisonnement et l’exubérance de son inspiration. Le visiteur découvrira ainsi une section consacrée aux guerriers et dragons, genre stylistique dans lequel Kuniyoshi a excellé. Puis une seconde salle s’attache aux acteurs célèbres de Kabuki dont les portraits sont caractérisés par une grande expressivité tirant parfois jusqu’à la caricature. Le parcours s’attarde ensuite sur les plaisirs et divertissements à Edo au travers d’une grande variété d’estampes comme les « bijin-ga » ou beautés féminines plus traditionnelles ou encore des estampes plus originales, les « kodomo-e » ou images d’enfants qui révéleront le regard singulier que l’artiste pose sur les scènes de la vie quotidienne. Puis, le parcours propose une sélection d’estampes de paysages dont l’angle de vue photographique confère à leur composition un style d’une grande modernité. L’exposition se termine par un ensemble majeur d’œuvres satiriques et humoristiques témoignant du talent sans égal de l’artiste pour la caricature. Ces images du quotidien peuplées d’animaux anthropomorphes, chats, oiseaux, crapauds... ont influencé toute une génération de créateurs de manges. 












(c) Chavanitas