EXPO - Galerie Sud - Galerie Templon - VNH - Perrotin



1887-2058 -
Dominique Gonzales-Foester - 
Depuis le milieu des années 80, Dominique Gonzales-Foester élabore son oeuvre à partir d'une mémoire vivante du cinéma, de la littérature et des structures ouvertes de l'architecture et de la musique comme autant de manières d'explorer les possibles du champ artistique.




A travers un labyrinthe de chambres, d'environnements et de passages, cette exposition à caractère rétrospectif met en correspondance une trentaine d'oeuvres dans la Galerie sud ainsi que sur les terrasses du cinquième étage du musée et dans le jardin de l'atelier Brancusi. Exposant dans l'espace une "timeline" ouverte, qui s'étend entre 1887 et 2058 et élargit les limites de la rétrospective, l'exposition conjugue plusieurs siècles et climats : elle trouve son origine à la fin du 19e siècle, traverse les expériences du 20e siècle et projette le spectateur dans des paysages et des intérieurs tour à tour tropicaux ou désertiques, biographiques ou imaginaires.
Cet ensemble de réalités parallèles et d'espaces scéniques - où coexistent les genres du paysage, du portrait et des chambres d'époque - devient une demeure frictionnelle aux multiples entrées, construite pour interroger l'intérieur et l'extérieur, l'absence et la présence, l'identité et la fiction, le moment et l'exploration du temps. Parfois scènes, terrains de jeu ou récits introspectifs, les chambres, les films et les apparitions de Dominique Gonzales-Foester font exister, à la manière d'une comédie musicale, toutes sortes d'apparitions cinématographiques, littéraires et scientifiques qui font de l'exposition un monde hétérogène et multiple habité de sensations, de récits et de citations.
Double Happiness - 
Splendide Hotel -
Cosmodrome -

 M.2062 - 
Belgique - Galerie Daniel Templon - 
La Galerie Templon à Paris présente Belgique, une exposition collective réunissant neuf artistes incontournables de la scène contemporaine belge : Michaël Borremans, Peter Buggenhout, Berline de Bruyckere, Thierry de Cordier, Wim Delvoye, Jan Fabre, Hans Op de Beeck, Luc Tuymans et Jan Van Inschoot. L'exposition est née de l'initiative de Daniel Templon, qui souhaitait rendre hommage à la Belgique à travers une sélection des artistes qu'il affectionne tout particulièrement. Elle a été réalisée avec la complicité de Philippe Van Cauteran, directeur du S.M.A.K de Gand. Plus de vingt oeuvres provenant de musées, de collections privées ou des ateliers des artistes, donnent à découvrir un panorama subjectif de l'art contemporain belge des années 1990-2010, à travers le dessin, la sculpture et la peinture.
Personnel, spontané, le choix des oeuvres provoque des rencontre inattendues. Il faut voisiner les objets gothiques détournés de Wim Delvoye avec les mers mélancoliques peintes par le philosophe et poète Thierry De Cordier, les fantasmes expressionnistes du très rarement exposé Jan Van Imschoot avec les expérimentations du polyvalent Jan Fabre, représenté par la galerie depuis quinze ans. Il convoque la poésie étrange des paysages nocturnes de Hans Op de Beck, des natures mortes de Michaël Borremans et des personnages figés de Luc Tuymans ; mais aussi la violence de la chair et du sang, réels dans les assemblages de Peter Buggenhout, feins dans les sculptures de Berlinde de Bruyckere.
Buste - Jan Fabre.
 Peinture : Thierry de Cordier - Sculpture : Berlinde de Bruyckere.


 Wim Delvoye.
 Berlinde de Bruyckere.
 Wim Delvoye.
 Jan Fabre.

VnH Gallery - VNH Gallery s’attache à mettre en évidence les points de jonction entre les pratiques manifestement dissemblables de Mai-Thu Perret et d’Olivier Mosset. Mai-Thu Perret fait écho à une volonté emblé- matique de la période moderne : indifférencier les arts entre eux, accorder la même valeur à un tableau de maître qu’aux arts appli- qués, concept dont le Bauhaus est une brillante illustration. Un fort es- prit de distanciation est également caractéristique des deux artistes : décentrer la paternité d’une œuvre sur une communauté imaginaire, prô- ner “le degré zéro de l’expression” qui laisse la part belle au médium peinture et non à son auteur.



Galerie Perrotin -Paulin, Paulin, Paulin - 
"J'ambitionnais de montrer jusqu'où on pouvait aller en matière de modernité." Pierre Paulin. 
La Galerie Perrotin organise l'exposition "Paulin, Paulin, Paulin". Des créations jamais éditées de Pierre Paulin, produites en édition limitée par Paulin, Paulin Paulin dialogueront avec des oeuvres d'artistes contemporains comme Mike Bouchet, César, John de Andrea, Tara Donovan, Elmgreen & Dragset, Laurent Grasso, Candida Höfer, KAWS, Bertrand Lavier. 




Fruits and flowers - Hernan Bas - 
Dans le roman du chef d'oeuvre symboliste A rebours de Joris-Karl Huysmans, l'antihéros Jean des Essences, qui incarne l'esprit décadent par excellence en la figure d'un esthète reclus, frémit d'émerveillement à l'écoute de la prose de Gustave Flaubert : "Je cherche des parfums nouveaux, des fleurs plus larges, des plaisirs inéprouvés." Ce passage prélude parfaitement à la troisième exposition personnelle de l'artiste américain Hernan Bas à la Galerie Perrotin, Paris, qui représente au sens propre comme au sens figuré un ensemble "fruité et fleuri" de nouvelles oeuvres dur lin et papier. 



(c) Chavanitas