CAPPADOCE - Ilhara Valley - Belisirma - Selime - Pigeon Valley



Dans son cadre magnifique, au fond d'un canyon que parcourt le Melendez, le village d'Ihlara et sa vallée ont des églises et des habitations rupestres de la région. La partie principale de la vallée s'étend entre le village de Selime au nord et Ilhara au sud. 





















Melendiz - 2916m
L'activité volcanique de l'Anatolie centrale est due à sa situation, au point de rencontre de deux plaques tectoniques de la croute terrestre. Le mont Argée est le plus grand d'une série de volcans éteints créée par la collision de la lourde plaque arabique et de la plaque anatolienne, plus légère. En poussant le magma vers la surface, la collision a provoqué l'éruption des monts Argée et Hasan, entre autres. Ces volcans ont craché d'énormes quantités de rochers et de lave qui ont totalement modifié le paysage. Les Hittites rendaient un culte à l'armée enneigé qu'ils appelaient Harkassos. 

Pigeon valley - 


Ilhara valley - Sur la soixantaine d'églises d'origines de cette vallée appelée Peristrema à l'époque grecque, seule une dizaine se visitent. Certaines fresques intérieures sont très abîmées. 
La plupart des églises de la vallée datent du XIe siècle. Leurs noms curieux - Cerf noir, Hyacinthe, Pierre tordue et Pigeonnier, rappellent leur usage ou un trait particulier. Les fresques représentent souvent des scènes de la vie des saints, des moines acétiques ou des châtiments infligés pour certains méfaits. 





Belisirma - restaurant -

On pense qu'il existait jadis, entre les villages de Belisirma et de Yaprakhisar, une école de médecine où l'art de la momification s'enseignait et se pratiquer. 


Selime - 

view on Yaprakhisar -



(c) Chavanitas