BODRUM - Château Saint-Pierre






Aziz Petrus Kalesi -
Le monument le plus caractéristique de Bodrum est le château commencé en 1406 par les chevaliers de Saint-Jean, dont les cinq tours correspondaient aux diverses langues parlées par ses redoutables occupants. Quand Soliman le Magnifique conquit Rhodes en 1523, Bodrum et Rhodes passèrent sous domination ottomane et les chevaliers partirent pour Malte. Abandonné pendant des siècles, le château devint une prison en 1895 et fut bombardé par un navire de guerre français pendant la Première Guerre mondiale. Au début des années 1960, il servit à entreposer les trouvailles des pêcheurs d'éponges, puis une association fructueuse entre les Turcs et les Américains permit de le restaurer et d'y exposer les trésors spectaculaires provenant des fouilles sous-marines.






Le château vu de l'autre côté du port (ci-dessus) - Les ingénieurs du Moyen-Âge veillèrent à ce que le château soit quasiment inattaquable. Il disposait même de sa propre alimentation en eau. 



Collection d'amphores - Jarres et pots de terre cuite servaient à transporter huile, vin et aliments solides dans l'Antiquité. Leur base pointue permettait de les aligner debout.






Trésors sous-marins - Les pêcheurs d'éponges ont été les premiers à trouver, au risque de leur santé, des trésors à 40-50m de profondeur. Certaines des pièces exposées ont été récupérées grâce à plus de 20 000 plongées effectuées par des équipes d'experts. La collaboration du musée et de l'Institut d'archéologie marine a fait de Bodrum un modèle de conservation des trésors historiques dans leur dernier port d'escale. 




Salle des Verreries - Sont exposés ici des perles mycéniennes et des verres datant pour certains du XVe av. JC. Les lingots de verre syriens, utilisés pour la fabrication d'objets, datent du XIVe siècle av. JC. 






Tour d'Allemagne, tour de France, tour d'Italie, tour d'Angleterre -















(c) Chavanitas