SEVILLA - Plaza de Espana

Un Palais néo-Renaissance en hémicycle, flanqué de deux tours à l'italienne donnant accès à des galeries qui dominent une série de parements d'azulejos dédiés à toutes les provinces du pays, un petit canal où l'on vogue en barque, une fontaine jaillissante : cette place est de loin la plus extravagante des réalisations de l'Exposition de 1929. C'est le chef-d'oeuvre d'Anibal Gonzales.. et la promenade chérie des Sévillans.






Almeria - Avila - Barcelona - Bergos -  Caceres - Cadiz - Canarias - Une scène de Séville au début et à la fin de chaque série.
Elle a été conçue pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'architecte local Aníbal González et inaugurée par sa majesté le roi Alphonse XIII d'Espagne.
Mille hommes ont participé à sa construction. Les travaux ont commencé en 1914 pour se terminer en 1928, sous les ordres de Vicente Traver, nommé architecte responsable après la démission d'Aníbal González en 1926. Ce fut la construction la plus coûteuse de l'Exposition.
Castellon - Coruna - Cuenca - Gerona - Granada - Guadalaraja - Huelva - Huesca - 
Il s'agit d'un seul et unique édifice de taille impressionnante longeant le demi-cercle de la place. Il comprend un bâtiment central et deux ailes. Dans chacune des deux ailes est intégré un bâtiment secondaire et à chacune des deux extrémités du palais s'élève une tour de 80 mètres. Les cinq édifices sont reliés entre eux par d'imposantes galeries couvertes.
Lerida - Logrono - Lugo - Madrid - Malaga - Orense - Oviedo - Pamplona -Pontevedro - 
Le palais présente, de plus, de nombreux bas-reliefs, tous réalisés par le sculpteur Pedro Navia. Parmi eux, notons six fenêtres de style renaissance, les armes de la ville de Séville, 24 aigles avec les armoiries de sa majesté Charles V, 48 médaillons contenant le buste d'illustres Espagnols (un au-dessus de chaque province) et quatre statues de 3 mètres flanquant les deux petites flèches de l'édifice central.
Salamanca - Santander - Segovia - Soria - Tarragona - Teruel - Toledo - Valencia - Valladolid - Vizgaya - Zamora - Zaragoza - 
Il est construit en brique, en marbre et est décoré de céramique peinte. Son style est un mélange néorenaissance, gothique et mudéjar. Le long de ses murs se trouvent une série de bancs et d'ornements en céramique peinte (azulejos) représentant, par ordre alphabétique, 48 des 50 provinces d'Espagne (manquent les villes autonomes de Ceuta et de Melilla). Chaque province a sa carte, le blason de sa capitale et des mosaïques racontant des points de leur histoire.
(c) Chavanitas