SEVILLA - Catedral - Giralda - Plaza Virgen de los Reyes - Plaza del Triunfo



Sur une place envahie par les calèches, dégagement idéal pour appréhender la Giralda dans toute sa hauteur. Admirer aussi la voluptueuse fontaine à lantennes du XVIIIe s. et le somptueux portail baroque du Palacio Arzobispal (1704).


Plaza del Triunfo - Henry Moore in Spain - a touring exhibition organised by The Henry Moore Foundation and Fundación ‘la Caixa’ Henry Moore exhibition - 6 Feb - 12 Mar 2014 Seville - 
This exhibition celebrates the work of Henry Moore (1898-1986), one of the great masters of modern sculpture. In the decades following the Second World War Moore earned global fame for the monumental bronzes which are sited in many of the world's civic and public outdoor spaces. 
Catedral - "Ceux qui verront cette cathédrale nous prendront pour des fous", disaient ses bâtisseurs : le sanctuaire gothico-renaissant, élevé entre 1402 et 1509 à la place de la Grande Mosquée, resta jusqu'à l'édification de Saint-Pierre de Rome le plus vaste de la chrétienté (130m de long sur 76m de large !). 
La cathédrale de Séville Catedral de Santa María de la Sede, de style gothique, possède un clocher, la Giralda, ancien minaret hispano-mauresque de la grande mosquée almohade qui s'élevait sur l'emplacement de l'actuelle cathédrale.
En ce qui concernent la superficie et le volume (environ 500 000 mètres cubes), c'est l'une des plus grandes cathédrales catholiques du monde — compte tenu du fait que la basilique Saint-Pierre de Rome n'est pas une cathédrale — et la plus grande d'Espagne.
A l'intérieur démesure et richesses étourdissantes : voûtes finement ciselées, colonnes élancées et profusion de trésors : jubé du XVIIe s. en marbre, jaspe et bronze, peintures de Zurbaran, Murillo ou Valdes Leal, tombeau de Christophe Colomb, rapporté de Cuba en 1899, et, chef-d'oeuvre insigne, retable flamand (1482-1564) de 20m de haut abritant une foison de statues polychromes. 
L'intérieur, avec la nef la plus longue d'Espagne, est décoré de façon fastueuse, avec profusion d'ors. Dans le corps principal de l'édifice se distingue le chœur, qui occupe le centre de la nef. Il s'ouvre sur la Capilla Mayor, qui est dominée par le colossal retable gothique comprenant 45 panneaux sculptés représentant des scènes de la vie du christ. Ce chef-d'œuvre unique et véritablement extraordinaire du sculpteur Pierre Dancart est l'ouvrage de toute une vie : c'est le tableau d'autel le plus grand et le plus riche du monde et l'une des plus somptueuses pièces sculptées de l'art gothique.
La cathédrale possède en outre une collection importante de pièces d'orfèvrerie, de tableaux peints et de statues, ainsi que le tombeau de Christophe Colomb. Elle abrite de plus un ostensoir monumental qui est le plus grand au monde.

Sortie obligée par le patio de los Naranjos, où les musulmans faisaient leurs ablutions. 
Giralda - La Giralda, ancien minaret de la mosquée préexistante, exerce la fonction de tour et de campanile ou clocher de la cathédrale. Elle est non seulement importante par son histoire, mais c'est aussi un monument d'une remarquable architecture. Sa base carrée située à 7,12 mètres au-dessus du niveau de la mer, a 13,61 mètres de côté, tandis que sa hauteur est de 104,06 mètres. Elle fut construite à l'image du minaret de la mosquée Koutoubia de Marrakech, bien que l'étage supérieur et le clocher à lanternon qui le surmonte soit de style européen Renaissance.
Une tour emblématique qui résume l'histoire de Séville : le minaret mauresque (XIIe s.) de l'ancienne Grande Mosquée arbore un clocher Renaissance, qui, du haut de ses 97 m, signale à la ronde l'immense cathédrale. Au sommet, la statue de la Foi victorieuse oscille au gré des vents. La Giralda doit son nom à cette girouette. Tout en haut, vue sur la ville et l'entrelacs des arcs-boutants.
Vu de nuit - 
 (c) Chavanitas