PARIS - La conciergerie - Collection Pinault

 - A triple tour.
Le palais de la Cité fut la résidence et le siège du pouvoir des rois de France, du Xe au XIVe siècle. Il s’étendait sur le site couvrant une partie de l’actuel Palais de justice de Paris. De nos jours, l’édifice longe le quai de l'Horloge, sur l’Île de la Cité dans le 1er arrondissement de Paris.


Une partie du palais fut convertie en prison d’État en 1370, après l’abandon du palais par Charles V et ses successeurs. La prison occupait le rez-de-chaussée du bâtiment bordant le quai de l’Horloge et les deux tours ; l’étage supérieur était réservé au Parlement. La prison de la Conciergerie était considérée pendant la Terreur comme l’antichambre de la mort. Peu en sortaient libres. La reine Marie-Antoinette y fut emprisonnée en 1793.
A triple tour - Collection Pinault - Cette exposition constitue la première présentation, à Paris, d’un ensemble important d’oeuvres de la collection Pinault. Leur choix s’est, tout naturellement, porté sur le thème de l’enfermement tant il paraissait souhaitable d’établir une résonnance forte entre ces oeuvres contemporaines et le cadre imposant de la Conciergerie dont l’histoire fut aussi celle d’un lieu de détention.  
La plus grande partie des oeuvres sélectionnées n’a jamais été présentée au public dans le cadre d’une exposition. Toutes ces oeuvres, dans la diversité de leurs formats et de leurs supports (installations vidéo, peintures, sculptures, photographies…) renvoient à toutes les formes de l’enfermement, l’enfermement pénal, l’enfermement politique,l’enfermement psychologique et mental, voire l’enfermement affectif.
Qu’elles abordent ce sujet de façon grave ou avec humour, toutes ces oeuvres témoignent, encore une fois, de la capacité des artistes à réagir et à prendre parti. Elles relèvent d’un versant de la création contemporaine à laquelle le collectionneur passionné qu’est François Pinault est tout particulièrement attentif.
La salle des Gens d'armes - construite, dès 1302, sous Philippe le Bel, est un exemple unique en Europe d'architecture civile gothique. Composée de quatre 'nefs' voutées d'ogives, la salle était largement éclairée par des baies géminées dont les traces sont visibles. Quatre cheminées chauffaient ce vaste réfectoire. Sur le mur de gauche est encore présenté un fragment de la table de marbre noir utilisés lors de fastueuses réceptions que la monarchie capétienne donnait dans la Grand'Salle d'apparat du palais, située à l'étage. Aujourd'hui disparue, celle-ci était desservie par des escaliers en vis dont subsiste un exemple sur le côté droit de la salle. 
La Gabbia - Michelangelo Pistoletto -
Chernobyl - Diana Thater - 
Hall of Whispers - Bill Viola -
Chimera - Julie Mehretu // Bourj II Bunker - Mona Hatoum -
Intermission - Jennifer Alllora & Guillermo Calzadilla -
Old Persons Home - Sun Yuan & Peng Yu -
Llyn Foulkes - 
La salle des gardes - est contemporaine de la salle des Gens d'armes. Les chapiteaux du pilier central figuraient Eloïse et Abélard. Cette salle servait d'antichambre à la Grand chambre du roi à l'étage, aujourd'hui disparue, où celui tenait son conseil et les 'lits de justice'. Le tribunal révolutionnaire y siégea en 1793.
La cellule de Marie-Antoinette - a été reconstitué sur une partie du véritable cachot de la reine. Deux gendarmes assuraient en permanence sa surveillance.
La chapelle dite des 'Girondins' - occupe l'emplacement de l'oratoire médiéval du roi. Les 21 députés girondons y banquetèrent avant leur exécution le 30 Octobre 1793. 
La chapelle commémorative de Mare-Antoinette fut aménagée en 1815, à l'emplacement précis de la cellule de la reine. 
La cour des femmes - entourée par deux étages de cachots de prisonnières, présente encore la fontaine où celles-ci lavaient leur linge, une des tables de pierre où elles prenaient les repas et 'le coin des douze' ou des derniers adieux. C'est ici que les condamnés, par groupe de 12, attendaient la charette pour leur départ vers l'échafaud. 
Last night you brought a man up to your room after having a late drink at the hotel bar. Knowing that you are HIV positive you had sex which caused him to bleed. After a day of meetings you now return to your room. - Kristian Burford -
Sculpture - Justin Matherly // Jos de Gruyter & Harald Thys // Paradise - Tetsumi Kudo // La Voie du sommeil - Chen Zen - 
The Past is a Foreign Country - Friedrich Kunath -
 (c) Chavanitas