SAINT-CLOUD - Parc de Saint-Cloud


Chalet de l'Oasis
Guinguette - Situé dans le Parc de Saint-Cloud à la Butte aux Chèvres, super restaurant avec burger et très bonne viande. Le décor des lampions, des nappes à carreaux, de l’eau, de la musique, en face d'une grande pelouse à l'écart de la foule... Et comme un parfum printanier qui permet de s'évader de Paris.

André Le Nôtre - Aux portes de Paris, le domaine national de Saint-Cloud offre aux amoureux de la nature 460 hectares de jardins animés de fontaines et de sculptures, dans la majesté des perspectives dessinées par André Le Nôtre. Cette année, le domaine national de Saint-Cloud célèbre le 400ème anniversaire de la naissance du jardinier de Louis XIV, André Le Nôtre, qui a tracé le dessin du parc.
Repérage forêt pour le prochain shooting de la suite de Proserpine. 

La lanterne - Au rond-point de la Balustrade, du lieu appelé « la lanterne » ou « Lanterne de Démosthène », on dispose d'un point de vue étendu sur Paris.
Cette lanterne était la reproduction d'un petit édifice original en marbre situé à Athènes. M. de Choisel en avait rapporté quelques moulages en plâtre. Ces moulages complétés par quelques autres travaux, permirent de réaliser une imitation en terre cuite. Elle fut exposée à l'Exposition des produits de l'industrie française, au Louvre, en 1801 et remporta une médaille d'argent. Le ministre de l'Intérieur Jean-Antoine Chaptal l'offrit au Premier Consul qui la fit transporter à Saint-Cloud où elle fut érigée sur une sorte d'obélisque en pierre édifié par Fontaine, surmonté d'une sorte de phare.
Bassin du Fer à Cheval -
Bassin de la grande Gerbe - Les 24 Jets et la Grande Gerbe.
Les grilles d'eau des Vingt-Quatre Jets, aménagées à l'époque de Monsieur, forment un rond-point en demi-lune d'où rayonnent cinq allées. Les termes en pierre décorant le pourtour sont ceux que commanda Napoléon III en 1864-1865 : Bacchus, Hercule, Cérès, Jupiter, Neptune, Vénus, Flore, Apollon.

Bassin des trois bouillons -
Allée des statues -
L'Amphithéâtre - En 1743, face à l'aile sud du château, en bas de l'allée de la Balustrade, est réalisé l'amphithéâtre qui combine rampes, escaliers et paliers ornés de gazon, bassins, gerbes et nappes d'eau.
Terrasse du château - 
Terrasse des orangers & bassin des carpes -
La grande cascade - La Grande Cascade se compose de deux ouvrages en pierre séparés par l'allée du Tillet : la Cascade haute, construite sur le dessin de Le Pautre en 1660 -1665 et la Cascade basse aménagée par Hardouin-Mansart en 1698-1699. Régulièrement restaurée depuis l'époque de Monsieur, elle a été complètement refaite dans les premières décennies du siècle, tant dans sa maçonnerie que dans ses éléments décoratifs, en respectant toutefois le programme iconographique d'origine. 
Au couronnement, on peut voir La jonction de la Seine et de la Marne, reconstitution en pierre du groupe colossal sculpté en 1734 par Adam; de part et d'autre, sur la balustrade, l'Hercule-Commode, un Faune, Hercule et le Faune dansant qui sont des copies d'antique; sur l'arrière et dans les ouvertures des arcades, deux Triton juché sur un dauphin.
Dans la partie basse de la Cascade haute sont disposées, de part et d'autre des rampes, les statues des quatre Vents : Borée, Zéphyr, Eurus et Auster.
Sur l'allée du Tillet, au niveau de la Cascade basse, deux groupes en pierre représentant Pan et Syrinx, Persée et Andromède. Grenouilles, dauphins, monstres marins, écrevisses, tables de rocaille...en pierre et masques de plomb complètent le décor. Entre 1972 et 1975, des moulages d'antiques célèbres ont été alignés de part et d'autre des Grandes Nappes.

(c) Chavanitas