AGRA - Itimad-ud-Daulah's Tomb - Jami Masjid

Itimad-ud-Daulah's Tomb -
Après la visite du Taj Mahal, on se retrouve seule encore tôt dans la matinée au très beau tombeau de Itimad-ud-Daulah. En comparaison avec le Taj Mahal, il est délaissé des touristes et pourtant très beau.


Décrit comme "un écrin de marbre", le tombeau-jardin de l'Empire Moghol, fut érigé par sa fille Nur Jahan, l'épouse favorite de Jahangir. Commencée en 1622, la construction de ce mausolée de dimensions modestes mais de conception extrêmement raffinée dura aux ans. Le marbre blanc y côtoie des mosaïques multicolores, des marqueteries de pierres et de panneaux à claire-voie. D'un point de vue architectural, c'est l'un des des édifices mongols les plus innovants du XVIIe siècle. 
Pavillon supérieur - Des répliques  des tombes d'Itimad-ud-Daulah et de sa femme sont placées à l'abri des jale du pavillon supérieur.
Les coupoles des minarets sont ornées de pinacles effilés en forme de fleur de lotus. Chhatri  - Les minarets sont coiffés de pavillons ouverts à colonnes.
Le toit en forme de baldaquin était très original pour l'époque.
Tombeau - Ce mausolée de plan carré comporte deux étages. Il est entouré d'un charbagh. Le pavillon supérieur s'ouvre sur une large plate-forme dont les quatre coins sont occupés par des minarets aux profils trapus.
Chambre funéraire - Des stalactites peintes et d'autres décorations en stuc doré ornent le plafond. Les coffrets en marbre jaune semblent taillés dans du bois.
Motifs floraux - Des niches décorées de peintures représentant des bouquets, des arbres, des fruits et des carafes de vin ornent les cloisons intérieures de la chambre funéraire principale.
Pietra dura - Le marre poli est incrusté de pierres. C'est la première fois que l'on fit un usage aussi extensif de cette technique de marqueterie dans l'architecture moghole.
Mosaïques de pierres - Des panneaux ornés de motifs géométriques, composés de pierres de couleur incrustées, parent les murs du tombeau.
Panneaux en marbre ajouré - Des jalis ornés de motifs raffinés sont taillées dans le marbre.
Jami Masjid - C'est de manière bien naïve, que nous décidons d'aller visiter le quartier de la mosquée Jami Masjid, donné dans le guide. Juste à côté du Fort rouge, et pourtant dans une zone loin d'être touristique, on fait demi-tour relativement vite, vu l'accueil qui nous ai fait.
Les ruelles de la mosquée ont une réelle atmosphère, et l'on manque de se faire poursuivre par un troupeau de vaches plus farouches, qui n'ont pas l'air plus contente de nous voir dans les environs. Tous les musulmans nous regardent extrêmement mal, nous sommes pourtant couverte de manière respectueuses, mais les cheveux blonds d'Alex ne laisse pas indifférent, et c'est en courant à moitié de retour vers la voiture qu'elle se fait harponner par une bande d'enfants qui se jettent sur elle, lui mettent la main au fesse, tirent ses bras,  lui crient dessus, ect.. Une réelle agressivité se fait ressentir.
Tomb - Encore un superbe tombeau, sur la route entre Agra et Mathura. L'anecdote amusante de celui-ci est l'acoustique. Alors que je prends une photo d'une indienne au loin dans le paysage. Je la vois se rapprocher de nous et nous montrer alors quelques anecdotes amusantes de ce tombeau. Elle se place dans le coin du mur d'une des arcades intérieures et me dit de faire de même à l'autre extrémité. J'entends alors tout ce qu'elle me dit de l'autre bout de la pièce, sans que personne d'autre ne l'entende. De même, si l'on se place au centre des arcades et que l'on claque des mains, un écho fou se fait entendre que personne d'autre ne perçoit.
(c) Chavanitas & Alex de Lambilly