NEW DELHI - Vijay Chowk - Khan Market - India Gate - National Gallery of Modern Art - Humayun Tomb

Khan market - Même style que la Hauz Khas Village avec des boutiques plus connu, comme Amrapali, Anokhi.. il héberge des librairiesn des boutiques de tissus, de déco, des magasins de disques. Nous avons déjeuné au Latitude, le restaurant du Good Earth. Belle boutique de déco indo-contemporaine avec des céramiques de services de table très belle. 
Rashtrapati Bhavan - Situé au sommet de de Raisina Hill, l'ancien palais du vice-roi des Indes dessiné par Lutyens est aujourd'hui la résidence officielle du président de la République fédérale de l'Union indienne. Un grand dôme recouvert de cuivre domine l'élégant bâtiment en grès rouge et beige qui couvre une superficie totale de 2 ha et qui abrite en son coeur la salle ronde du Durbar Hall. C'est dans cette salle que se déroulent les cérémonies officielles. 
India Gate - La Rajpath se termine à l'Est par India Gate, porte de grès rouge élévée à la mémoire des soldats indiens et britanniques morts pendant la Première Guerre mondiale et à la mémoire de ceux tombés en Inde sur la frontière du Nord-Ouest et durant la troisième guerre afghane. Une flamme brûle en mémoire des soldats morts pendant le conflit indo-pakistanais en 1971. Face à l'India Gate, un dais de grès rouge abritait en 1936 la statue du défunt roi George V. Cette statue se trouve aujourd'hui à Coronation Park. 
National Gallery of Modern Art - L'ancienne résidence des maharajas de Jaipur est l'un des plus grands musées d'Art moderne de l'Inde. Ses collections, qui couvrent la période allant du milieu du XIXe siècle à nos jours, renferment des oeuvres de peintres modernes indiens de premier plan tels que Jamini Roy, Rabindranath Tagore, Raja Ravi Varma et Amrita Shergill, ainsi que des artistes contemporains comme Ram Kumar et Anjolie Ela Menon. Sont également exposées des oeuvres de peintres anglais tel que Thomas Daniell et son neveu William Daniell, ainsi qu'un ensemble de "Company Paintings" des XVIIIe et XIXe siècles qui furent commandées spécialement à des artistes indiens pour le marché britannique. 
Raghu Rai - Né à Jhang (dans l'Inde Britannique, aujourd'hui au Pakistan), Raghu Rai devient photographe en 1965, et rejoint en 1966 l'équipe de The Statesman, un journal de New Delhi. En 1971, Henri Cartier-Bresson remarque le travail de Raghu Rai, lors d'une exposition à Paris. Il quitte The Statesman en 1976 et devient photographe indépendant et responsable de la photographie au Sunday, un hebdomadaire de Calcutta. Il entre à Magnum Photos en 1977, à la demande de Henri Cartier-Bresson. Il quitte le Sunday de Calcutta en 1980, puis de 1982 à 1992, il est le directeur de la photographie de India Today.

 Balkrishna arts madhubala poster -
Nalini Malani - Nalini Malani  est née en 1946 à Karachi, Pakistan. Elle Vit et travaille à Bombay. Le travail de Malani est influencé par ses expériences en tant que réfugiée lors de la partition de l'Inde. Son point de vue est résolument urbain et internationale, tout en condamnant le nationalisme cynique qui exploite les croyances des masses. Son art est un art de l'excès qui va au-delà des limites du récit légitimé, dépassant le dialogue conventionnel.
Parmi les caractéristiques de son travail ont trouve un mouvement progressif vers les nouveaux médias, la collaboration internationale et les dimensions grandissantes de la surface picturale dans l'espace environnant, mais aussi  le dessin mural éphémère, l'installation, le théâtre d'ombres, la projection des œuvres multiples et le théâtre.
Atul Dodiya - Atul Dodiya est né en 1959, dans Ghatkopar, à Mumbai. Atul commence à exposer et vendre son travail au début des années 1980 après avoir obtenu son diplôme aux beaux-arts de Sir JJ School of Art à Bombay. Il poursuit sa formation académique à l'École des Beaux-Arts de Paris de 1991 à 1992 suite à une bourse accordée par le gouvernement français.

Humayun' tomb - Le tombeau d'Humayun, dans lequel repose le deuxième empereur moghol, fut le prototype des tombeaux jardins moghols et inspira d'autres monuments comme le Taj Mahal. Construit en 1565 par l'architecte persan Mirak Mirza Ghiyas à la demande de la première épouse de l'empereur Haji Begum, et souvent appelé le "dortoir de la maison de Timur", le tombeau abrite les sépultures des épouses de Humayun et du prince Dara Shikuh, fils érudit de Shah Jahan. Les jardins abritent également le mausolée d'Isa Khan, noble du XVIe siècle, et le tombeau du barbier favori de Humayun. L'Arab ki Sarai abritait les ouvriers persans en charge des travaux. 
Le dôme double en marbre qui forme une demi-sphère complète est surmonté d'un faîteau agrémenté d'un croissant à la mode persane. Plus tard les faîteaux moghols ajouteront une fleur de lotus comme au Taj Mahal. Des panneaux sont décorés d'incrustations à motifs géométriques. 
Sur l'imposant socle décoré de voûtes en grès rouge se trouvent plusieurs chambres - une innovation par rapport aux tombeaux dotés d'une seule chambre construits à une date antérieure. 
Park Balluchi - Dernier soir avant le départ de New Delhi demain matin vers Paris, nous sortons dîner pour un dernier poulet Tika, cheese naan au Park Balluchi. Plats typiques de l'Inde du Nord, situé dans un parc à daims du quartier d'Hauz Khas Village. 
(c) Chavanitas