NEW DELHI - Lodi Gardens - Lotus Temple

Lodi Garden restaurant -  Après un cour vol, nous arrivons à New Delhi. Nous posons nos affaires à l'hôtel et allons déjeuner au Lodi Garden, qui nous ramène d'un coup dans une atmosphère chic, qui a comme un goût de départ. Le Lodi Garden restaurant jouxte le parc, la cuisine y est délicieuse, on y déjeune sous les brumisateurs à côté d'un bar et des banquettes blanches à rideau style lounge, on est loin de l'ambiance chaotique et typique de Bénarès. 
Lodi Gardens - Les jardins de Lodi sont très pittoresques. C'est le lieu de prédilections des joggers, des adeptes du yoga, des personnalités politiques accompagnées de leurs gardes du corps, des familles qui viennent pique-niquer et des jeunes couples qui viennent s'embrasser à l'ombre d'un arbre et des regards indiscrets. Aménagé à la demande de la vice-reine lady Willington en 1936, le parc constitue aujourd'hui l'un des poumons verts de Delhi. Ses allées bordées d'arbres, ses pelouses et ses parterres de fleurs entourent aujourd'hui les imposants tombeaux des dynasties sayyid et lodi (XVe siècle), les derniers sultans de Delhi. Plusieurs tombeaux conservent en partie leur décor de faïence turquoise et leurs calligraphies. 
Le pont Athpula -  Près de l'entrée située sur South End Road, un pont en pierre appelé Athpula daterait du XVIIe siècle.
Remparts du tombeau de Sikander Lodi - A l'Ouest de dresse les remparts du tombeau de Sikander Lodi (vers 1489-1517).
Bara Gumbad - Le Bara Gumbad (grand dôme), flanqué d'une mosquée datant de 1494 et d'une maison d'hôtes, est le plus grand édifice. 
Muhammad Shad tomb - Le tombeau de Muhammad Shad, le troisième souverain de la dynastie sayyid (vers 1434-1444)serait le plus ancien. 
Lotus Temple - Baha'i house of Worship - Nous nous rendons ensuite au Lotus Temple. Ce temple d'une religion récente : le baha'isme m'a tout l'air d'une secte. Je suis déçue car il n'est pas possible de circuler librement autour de ce temple. Un seul quart extérieur du temple est accessible, puis l'on rentre dans l'édifice vide écouter le silence. 
Cette structure moderne - la plus innovante de Delhi - est un sanctuaire où le silence et l'ordre dominent. Dessiné par l'architecte iranien Fariburz Sahba et achevé en 1986, l'édifice de marbre blanc en forme de lotus à 27 pétales est mieux connu sous le nom de Lotus Temple. Il est entouré de neuf bassins et de pelouses d'une superficie totale de 92 ha. Né dans l'ancienne Perse, le baha'isme repose sur le principe de l'instauration de l'humanité en tant que race universelle. 
 (c) Chavanitas & Alex de Lambilly