KHAJURAHO - Erotic Ouest Temples

 Temples - Les 25 temples de Khajuraho témoignent de l'explosion de créativité artistique qui se produit sous le règne des souverains chandela, lorsqu'ils firent de Khajuraho leur capitale d'été. L'isolation relative des temples les sauva des déprédations des envahisseurs musulmans, mais elle fut également la cause de leur abandon, après le déclin de la dynastie chandela du XIIIé siècle? Cachés au coeur de la forêt pendant 700 ans, ils furent redécouverts en 1838 par le capitaine T.S. Burt des Bengal Engineers. La tradition locale prétend qu'il y aurait eu 85 temples à l'origine. Les fouilles ont déjà mis à jour de nombreux vestiges.
Lakshmana temple - Les temples de Khajuraho sont répartis en trois groupes. Le plus important est le groupe Ouest qui inclut le Lakshmana Temple et le Vishwanatha Temple. Les structures, les ornements et les thèmes des deux temples du groupe Ouest sont similaires à ceux du Kandariya Mahadev, mais les temples possèdent cependant des qualités distinctes. 
Le Lakshmana Temple, bâti en 930, dispose d'un magnifique porche d'entrée, au plafond remarquable, de très belles sculptures de femmes et de deux chanteurs ambulants (sur la façade sud). En face se dresse un pavillon qui contient une merveilleuse statue du sanglier Varaha, un avatar de Vishnou, ainsi que de nombreux bas-reliefs représentant des divinités. 
Kandariya Mahadev temple - Le temple le plus impressionnant est celui de Kandariya Mahadev. Il représente l'apogée de l'art et de l'architecture sacrés de l'Inde du Nord. Remarquable par ses dimensions imposantes, le foisonnement des détails et son aspect parfaitement harmonieux, il possède une collection extraordinaire de bas-reliefs. Plus de 800 sculptures ornent cette immense structure en pierre : dieux et déesses, animaux et guerriers, figures féminines voluptueuses, danseuses et musiciens, sans oublier les scènes érotiques qui l'ont rendu célèbre. 
Ardha Mandapa - Le porche d'entrée qui est tourné vers l'est, possède un exceptionnel arc polylobé cérémonial, orné de motifs floraux et flanqué de deux grandes gueules de crocodiles. 
Garbhagriha - La cella obscure et dépouillée symbolise le ventre maternel. On y pénètre par une baie richement décorée. Elle abrite un lingam, le symbole phallique au coeur du culte de Shiva. 
Apsaras - Les apsaras, nymphes célestes, révèlent la maîtrise de la figure féminine atteinte par les sculpteurs. Pleines de charme, d'une grâce sensuelle, elles sont représentées en train de danser, de servir les dieux ou d'accomplir les tâches quotidiennes. 
Bas-reliefs érotiques - Les bas-reliefs érotiques les plus remarquables se trouvent sur les façades nord et sud, entre les balcons. Ils ont donné lieu à diverses interprétations : noces de Shiva et de Parvati, manuel de l'amour, célébration de la vie et de la création.. Il n'y en a en réalité que peu, que l'on s'amuse à chercher parmi tous les détails des façades de ces temples. 
Maha Mandapa - Des piliers ouvragés, des consoles  en forme de nymphes, des encorbellements sculptés et des fenêtres en saillie contribuent à la splendeur du temple. 
Shikhara principal - Le Shikhara (tour à arêtes) principal mesure 30 m de haut. Il semble composé de 84 shikhara plus petits, empilés les uns sur les autres, créant l'illusion 'une chaîne de montagnes verticales. 
Vishawanatha temple - Bâti en 1002, il possède une merveilleuse représentation d'une apsara qui se retire une épine du pied. L'intérieur contient une autre apsara en train de jouer de la flûte. 
Matangeshwara temple - Bâti en 900, il abrite une vaste salle circulaire, d'une grande sobriété. 


Tree restaurant - Sky blue restaurant. Ce restaurant donne sur le groupe Ouest des temples, son panorama est superbe. Surtout depuis la petite cabane construite dans l'arbre qui abrite une petite table. Nous y somme juste passer prendre un masala chai.

(c) Chavanitas & Alex de Lambilly