FATEHPUR SIKRI

Jami Masjid -  Un bus nous emmène en haut de la forteresse afin de visiter l'intérieur du Fort et la mosquée. Nous commençons la visite par la mosquée, qui nous rapelle tout de suite qu'il ne fait pas bon d'être des femmes seules dans un lieu musulman en Inde. Certes c'est déjà moins pesant à deux, mais la tension et la pression des guides, enfants et les regards malfaisants se font quand même sentir. Pourtant voilée on remarque déjà moins la couleur blonde d'Alex qui ne passe pas inaperçue.

Elevée en 1571, c'est la plus belle mosquée construite par Akbar. Son plan s'inspirerait de la Bibi Khanam à Samarkand. Elle s'ouvre sur une grande cour pouvant accueillir 10 000 fidèles. 
Mausolée du saint Sheikh Salim Chishti - Achevé en 1581, dix ans après sa mort, c'est lui qui annonça à Akbar qu'il aurait trois fils. A l'intérieur, autour du cénotaphe, les murs sont de marbre et les colonnes d'ivoire. La dépouille mortelle repose repose en fait dans une salle au sous-sol. Aujourd'hui encore, des femmes affluent près de la tombe du saint pour que Dieu leur donne un enfant. Sur la droite, des tombes de princesse.
La cité royale fut achevée en 1602 quand Akbar fit ériger le Buland Darwaza pour commémorer sa conquête du Deccan. Quelques versets du Coran sont gravés sur le porche. Il existe un passage secret qui, dit-on, mène jusqu'à Agra. Son entrée est au sein de la mosquée..
La citadelle -Akbar était passionné par l'étude des religions autres que l'islam, c'était un empereur à l'esprit tolérent et ouvert. Il essaya même de créer un nouveau dogme, baptisé Deen-e-Ilahi (qui faisait la synthèse des principales religions du pays) mais son courant ne lui a pas survécu. On retrouve néanmoins ce mélange culturel dans l'architecture de la citadelle royale. Un mélange également destiné à satisfaire ses trois épouses, de religions différentes. La première était musulmane, la seconde hindoue et la troisième catholique.
route entre Fatehpur Sikri & Agra - 

(c) Chavanitas & Alex de Lambilly