VARANASI - Ghats

Bénarès est la ville la plus sacrée de l'Inde. Située sur la rive occidentale du Gange, elle est également connue sous le nom de Kashi (la ville de la Lumière). Son héritage spirituel et religieux remonte à 3 000 ans. C'est la ville de Shiva. Des douze lieux où séjourna le dieu, Bénarès est aujourd'hui le plus prestigieux. C'est de Bénarès que Shiva s'élança en direction du ciel sous la forme d'une colonne de lumière. Sanctifiés par le séjour du dieu et par l'omniprésence de Gange, les quelques 90 ghats qui bordent le fleuve sont l'âme et la vie de Bénarès. Ils s'étendent sur plus de 6 km, de l'Asi ghat au sud jusqu'à l'Adi Keshava ghat et au pont Malviya au nord. Leurs innombrables temples et sanctuaires accueillent dévotions quotidiennes et rites de passagen dans un cycle de prières et de rituels qui semble ne jamais finir. 
Promenade en bateau - C'est aux aurores que nous nous levons et décidons de faire la promenade en bateau au départ de l'Assi Ghat où nous logeons. J'attendais Bénarès avec hâte, et ce fut effectivement un de mes coup de coeur du voyage ! Les ghats qui se découvrent au lever du soleil avec tous les spectacles qu'ils offrent, sont impressionnants. Nous allons jusqu'au Prayat Ghat et revenons, pour refaire la promenade à pied depuis la rive plus tard dans la matinée. 
J'ai passé tout le voyage avec un masque en céramique rose dans ma valise afin de filmer depuis le bateau avec les ghats de Bénarès en arrière plan. Alexandra tourne la scène, et notre conducteur de bateau s'arrête net de ramer un moment, trop étonné par notre activité !
Tulsi Ghat - (ci-dessus) C'est l'un des sites les plus anciens de la ville. Autrefois connu sous le nom de Lolarka Ghat, il fut rebaptisé en l'honneur du poète Tulsidas qui vécut à Bénarès au XVIe siècle. (sa demeure ainsi qu'un temple qui lui ai dédié se trouve à proximité)
Jain ghat - 
Chet Singh Ghat - Le fort se dresse à l'emplacement où Maharaja Chet Singh fut vaincu par les Britanniques au milieu du XVIIIe siècle.
Shivala Ghat - Ce ghat fut construit en 1770 par Balwant Singh, le maharaja de Bénarès. 
 Kedar ghat - En haut du Kedar Ghat, un grand temple est dédié à Shiva.
Les ghats qui occupent la partie médiane de la ville sont les plus sacrés. Nombre d'entre eux furent construits à l'initiative des princes hindous de Darbhanga, de Jaipur et d'Indore. 
Ahilyabai ghat - 
Prayag ghat - 
l'autre rive - 
Bain rituel - Le Gange lui-même est plus sacré que les 700 temples que compte Bénarès. Le fleuve est vénéré à l'égal d'une déesse vivante, et on lui attribue un pouvoir purificateur illimité. Les textes sacrés de l'hindouisme prescrivent des bains quotidiens dans le fleuve afin de préparer l'âme pour son dernier voyage, celui qui la libérera à tout jamais. Les offrandes de fleurs et de diya qui flottent sur le fleuve composent un spectacle inoubliable. Ils sont des milliers à se baigner tous les jours dans le Gange et à lui rendre hommage. 
Jain ghat Le svastika (parfois appelé par abus de langage la svastika, sous entendu la croix en forme de svastika), est avant tout un symbole religieux.
En Asie, et tout particulièrement en Inde, c'est toujours un symbole omniprésent. Il symbolise, parmi d'autres sens, le très populaire dieu Ganesh et est le symbole premier du jaïnisme, considéré par ses adeptes comme le plus favorable de tous les symboles.
-
Harishchandra ghat - Le Harishchandra ghat est l'un des deux ghats crématoires de Bénarès.
Digpatiya ghat -
Chausatthi ghat - Des gourous dispensent leur enseignement sur ce ghat dont le nom fait référence au temple des Chausath Yoginis, les 64 divinités féminines. 
 Kedar ghat - 
Munsi ghat & around Darbhanga ghat -
Dasashvamedha ghat - Situé au coeur de la ville, c'est le ghat le plus sacré de Bénarès. Il fut nommé en mémoire des dix sacrifices de chevaux offerts simultanément par Brahma le créateur. Des rangées de prêtres assis sous des parasols récitent des prières rituelles pour le compte des pélerins.
 (c) Chavanitas & Alex de Lambilly