JAISALMER - Lodhruva Jain temple - Kuldhara - Gandhi Chowk - Mandir Palace - Trio

Temples jaïens Lodhruva - En dehors de la ville de Jaisalmer, se trouvent d'autres temples jens. Moins touristiques et moins impressionnants au niveau de l'architecture que ceux de l'intérieur du Fort, ils valent le déplacement pour mieux se rendre compte de la pratique de cette religion


Arrivée sur place, je suis la seule touriste, quand j'entre dans le temple, une procession a commencé. J'observe depuis le fond du temple les Indiens aux bas du visage cachés d'un foulard faire leurs rituels et l'on me propose gentiment de me joindre à eux. Puis un bus entier d'Indiens arrive petit à petit dans la salle principale, certains s'assoient par terre en rang comme dans la nef d'une église en direction de l'autel centrale où une foule s'active avec des fumées d'encens, chacun tenant un petit plateau avec les objets nécessaires à leurs rituels : une cire jaune, des pétales de fleurs, de la poudre de pigments.. A tour de rôle ils sortent du temple principal pour tourner, dans le sens des aiguilles d'une montre, dans les petits temples adjacents. Ils entrent dans chaques petits temples, où ils recommencent les mêmes gestes de rituels qu'à l'autel centrale : avec des mantras de prière ils posent de la cire sur le front, les épaules, les seins, et les genoux des statues.. 
Certainement grâce à leurs doctrines de non-violence et de pureté, les Jns ont été les plus accueillants tout au long de ce voyage.
Kuldhara - Cette ville déserté à 18 Km de Jaisalmer m'a attirée par son histoire insolite. Perdue au milieu d'une étendue désertique, le village est composé de ruines et de maisons en grès ocre, dont les façades sont recouvertes de motifs rouges et blancs. Selon une légende, il y a 180 ans, les habitants des 84 villages voisins, dont Kuldhara, auraient déserté leurs maisons en pleine nuit. Nul ne sait où ils sont réellement allés, mais il semblerait que ce soit près de Jodhpur. Les habitants étaient des Brahmanes Paliwal qui vivaient ici depuis 500 ans. Aux dires de certains, à cette époque, le gouverneur de la région les traitait de manière inhumaine, les surchargeait de taxes et ne les respectait pas. Une autre histoire raconte qu'un Maharaja serait à l'origine de l'exode. Il aurait voulu épouser une femme du village, mais la famille de cette dernière ce serait opposée à la noce. Pris de colère le Maharaja aurait menacé de mort les habitants si on ne lui accordait pas la main de la jeune fille. Refusant de céder au chantage, tout le village aurait préféré fuir.. Ce qu'il reste de ces histoires n'est pas aussi palpitant sur place.. 
Gandhi chowk - Jaisalmer - Toute ville a sa place principale avec son bazaar. La porte de l'entrée de la ville donne sur des dédales de ruelles charmantes.
temple - A l'entrée de Mandir Palace sur ma droite, j'aperçois une porte très kitch qui m'a tout l'air de donner sur un petit temple. Je laisse donc mes chaussures à l'entrée et rentre dans ce lieu de rituels où les femmes m'accueille très gentiment et me laisse les photographier. Ce petit lieu de kitchitude renferme un état d'esprit très plaisant, à deux mètres du mouvement de Gandhi chowk bazaar.
Mandir Palace - De cet ancien palace transformé en hotel, il reste une partie que l'on peut visiter lorsqu'on ne dort pas sur place. 
Trio - L'un des plus vieux restaurants de la ville, mais aussi le plus populaire.. Entre le Gandhi chowk et le Mandir Palace, sous une tente en hauteur, avec une décoration faite de vieilles photos de maharajas et de multitudes coussins ; le personnel en uniforme vous servira une délicieuse cuisine indienne pas trop épicée sur demande. (Il parait que c'est encore mieux le soir car des groupes de musiciens viennent vous divertir avec de la musique folklorique.)
suite avec le route de retour vers Jodhpur post suivant