PARIS - Palais Royal - île Saint-Louis - Hotel de ville - Pompidou

Two days in Paris
 with Corrina




Louvre -
Le palais du Louvre est un ancien palais royal situé à Paris sur la rive droite de la Seine, entre le jardin des Tuileries et l'église Saint-Germain-l'Auxerrois. S'étendant sur une surface bâtie de plus de 135 000 m², le palais du Louvre est le plus grand palais européen, et le second plus grand bâtiment du continent après le Palais du Parlement roumain. Il abrite aujourd'hui l'un des plus riches musées d'art du monde : le Musée du Louvre.
La construction du Louvre est indissociable de l'histoire de la ville de Paris. Elle s'étend sur plus de 800 ans, bien que le plan général du palais ait été imaginé dès la Renaissance. Charles V y établit sa résidence, donnant au palais un statut qu'il a conservé jusqu'au règne de Louis XIV.
colonnes Buren
Les Deux Plateaux, communément appelé « colonnes de Buren », est une œuvre d'art de Daniel Buren réalisée avec l'aide de Patrick Bouchain dans la cour d'honneur du Palais-Royal à Paris, en France, aux abords immédiats du ministère de la Culture et de la Comédie-Française.








île saint-louis - hotel de ville - bouquiniste - marché aux fleurs...
Centre Pompidou -
Conçu comme un « diagramme spatial évolutif » par ses architectes, Renzo Piano et Richard Rogers, l’architecture du Centre Pompidou présente des caractéristiques techniques qui la rendent unique au monde. Son originalité provient en premier lieu de la souplesse d’utilisation des grands plateaux intérieurs : vastes de 7500 m² chacun, entièrement libres, leur aménagement est aisément modifiable. Grâce à l’utilisation de l’acier (15 000 tonnes) et du verre (11 000 m² de surface vitrée), les constructeurs ont imposé un grand bâtiment précurseur dès les années 70, dans un pays jusqu’alors adepte du béton. Le bâtiment du Centre Pompidou, dans son usage du verre et de l’acier, est aussi l’héritier des grandes architectures de fer de l’âge industriel, depuis le Crystal Palace de Paxton, en même temps que, futuriste à bien des égards, prototype à tous égards, il s’inscrit dans le droit fil des utopies architecturales d’Archigram et de Superstudio, dans les années 60.
Fontaine stravinsky -
Ce monument évoque l'œuvre musicale du compositeur russe Stravinsky. Compositeur russe du XXe siècle, celui-ci est un symbole de l'éclectisme et de l'internationalisme artistique.
La fontaine Stravinsky est bâtie sur la place Igor-Stravinski près de l'IRCAM (le centre de recherche en musique contemporaine). Elle est composée de 16 sculptures rendant hommage aux compositions du musicien. Sept sont de Jean Tinguely, six de Niki de Saint Phalle et trois des deux artistes. C'est une œuvre en mouvement. Les sculptures des deux auteurs, toutes mécaniques, noires ou colorées sont animées par les jets d'eau.






Jardin des tuilerie -
Les Tuileries étaient autrefois un quartier de Paris, situé entre le palais du Louvre, la rue de Rivoli, la place de la Concorde et la Seine. Il doit son nom au fait que son emplacement était occupé auparavant par des fabriques de tuiles.
Au XXIe siècle, le site abrite désormais un jardin public constituant le plus important et le plus ancien jardin à la française de la capitale et qui, autrefois était celui du Palais des Tuileries, ancienne résidence royale et impériale, aujourd'hui disparu. Le jardin des Tuileries est classé au titre des Monuments historiques depuis 1914, au sein d'un site inscrit, et inclus dans la protection du Patrimoine mondial de l'UNESCO concernant les berges de la Seine.





 (c) Chavanitas