XI'AN - Grande Mosquée

Xi'an
Grande Mosquée




Qingzhen si -
Une stèle d'époque Ming la déclare fondée en 742, ce qui fait d'elle la deuxième fondation musulmane dans l'Empire du Milieu - la première se trouvant à Canton, où Arabes et Persans vinrent s'établir dès 714. La grande mosquée est un témoignage du cosmolitisme des Tang, qui autorisaient les communautés étrangères à avoir leurs propres lieux de culte et de prière au sein même de la capitale. Dans son aspect actuel, qui date de l'empereur Hongwu des Ming, elle se représente comme un véritable temple chinois.
Caractères chinois et arabes mélangés -
A l'entrée, derrière le mur-écran de brique, un imposant portique ouvre sur une succession de cours. Sur les colonnes, les panneaux de bois où sont gravés des caractères arabes disposés à la verticale et calligraphiés à la manière des idéogrammes chinois. En remontant vers la grande salle de prière, vous traversez un pavillon orthogonal à toits recourbés ; ce n'est pas le minaret. Un détail montre la dévolution de cet ensemble à l'islam : le vert des tuiles vernissées couvrant le bâtiments. De chaque côté du 3e portique de pierre, deux petits édifices en brique contiennent des stèles noires écrites en caractères arabes entourés de caractères chinois. Tout au fond, devant une vaste esplanade, se trouve la grande salle de prière avec sa niche indiquant la qibla et sa chaire à prêcher. En retournant sur vos pas, remarquez le pavillon latéral, une belle "pierre de rêve".
 (c) Chavanitas