MARRAKECH - Place Jama El Fna

Marrakech
Riad Dar Jellouna & Place Jemaa El Fna




Riad Dar Jellouna - 
Situé à 13 Km de Marrakech sur la route de l'Ourika, Riad chambre d'hôte très accueillante avec un Spa et un environnement magnifique.
Place Jemaa El Fna -
Jamaâ El Fna (en arabe : جامع الفناء, littéralement en français : « assemblée des trépassés ») est une place située à Marrakech à côté de la mosquée Koutoubia. Ce haut-lieu touristique attire sans cesse plus d'un million de visiteurs venus pour assister aux spectacles animés par les charmeurs de serpents, les dresseurs de singes, les conteurs, les musiciens et d’autres artistes populaires (jeux, dessin au henné, etc...) du début de soirée jusqu'à l'appel de la prière de l'aube.
Son nom de « assemblée des trépassés » vient du fait qu'elle servait autrefois à l'exposition, sur ordre du Sultan, des têtes des condamnés à mort qui venaient d'être exécutés. Certains jours, ont pouvait ainsi compter jusqu'à quarante-cinq têtes.
Souks - 
Les souks de Marrakech, lieux particulièrement réputés au Maroc où ils se croisent, s'étendent et s'entremêlent dans la médina de Marrakech. Les souks de Marrakech regroupent une corporation de plus de 40 000 artisans marocains. De ces corporations qui régissaient jadis les souks, il ne reste que les noms, et quelques artisans et maâlems (maîtres) qui officient encore au milieu de quantités d'échoppes multi-colores, de bric-à-brac désordonné, où des marchands de tout âge interpellent les passants.
La ville rouge - médina
La médina de Marrakech constitue le centre névralgique et le cœur historique de la ville de Marrakech. S'étendant sur une superficie globale de 600 hectares, elle est une des plus vastes médinas du Maroc et la plus peuplée d'Afrique du Nord. Son raffinement et sa spécificité urbanistique découlent directement de la virginité totale du terrain sur lequel elle fut érigée au XIe siècle. Articulée autour d'un campement militaire, le Qsar El Hajar, et d'un marché, elle fut augmentée d'une kasbah au XIIe siècle afin de la protéger des assauts répétés des tribus berbères de la plaine du Haouz, contribuant ainsi à assoir durablement l'hégémonie Almoravide. Les célèbres remparts de la vieille ville de Marrakech subirent d'importantes modifications au gré des dynasties. Ainsi, ils furent à de maintes reprises percés de nouvelles portes (Bab en arabe). Aujourd'hui, la hauteur des murailles oscille entre 8 et 10 mètres et elles s'étendent sur une distance totale dépassant les 19 kilomètres. La médina est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1985.
(c) Chavanitas