SAHARA - Désert

Désert
à dos de Dromadaire






transport des coiffes pour "Nissa" à dos de dromadaire
Vers le lieu de tournage de deux séquences de Nissa.
Le soleil brille une grande partie de l'année, mais l'amplitude thermique varie très fortement entre le jour et la nuit. En effet, le journée, le thermomètre peut grimper jusqu'à 55°C alors que la nuit, il descend souvent à 0°C. Dans ces conditions, seuls peu d'animaux arrivent à survivre : on peut voir des fennecs, des gerboises, des vipères, des scorpions, mais principalement des dromadaires, utilisés par les Touaregs pour se déplacer. Ce sont des nomades qui se déplacent d'oasis en oasis pour abreuver leurs troupeaux, souvent composés de moutons, de chèvres et de dromadaires.
Erg
Un erg (de l'arabe عِرْق `irq) désigne un désert de dunes, plus précisément des champs de dunes fixes dont seul le sable superficiel est remodelé sans cesse par le vent. Si le mot erg a été adopté dans le langage géographique international, d'autres termes sont utilisés : dans le Sahara, les Touaregs emploient le mot edeyen.
Les ergs occupent environ 20% de la surface du Sahara. Certains ont commencé à se former au cours du Pléistocène. La plupart se forment dans des cuvettes par accumulation des débris transportés par les oueds. Ils sont relativement stables. Seuls les sommets des dunes se modifient sous l'action des vents. En cas de pluie, ils peuvent accumuler des réserves d'eau et former des zones de pâturages. 
© Chavanitas & Zahra Sebti