NICE - Nissa la bella

Nissa la bella
Lou pistou

Negresco
Dominant la Baie des Anges de son célèbre dôme rose, l'hôtel Negresco, palace mythique, veille sur la Promenade des Anglais depuis près d'un siècle.  Son nom magique évoque un certain art de vivre et la joyeuse insouciance de la "Belle Époque".  Il fut créé en 1912 par un Roumain, Henri Negresco. Né à Bucarest en 1868, ce fils d'aubergiste quitta son pays à l'âge de quinze ans pour travailler en Europe, d'abord à Paris, puis à Monaco, enfin à Nice où il devint le directeur du Casino Municipal. Il y était déjà célèbre. Les têtes couronnées, les Princes, les "rois" de la finance et des affaires américains tels que les Rockfeller, les Vanderbilt et les Singer ne juraient que par Negresco !
Il rêvait de construire un Palace digne de sa clientèle. Il en confia la réalisation à l'un des architectes les plus talentueux de la "Belle Époque", Édouard Niermans.
Jeanne Augier, sa propriétaire depuis 1957, a souhaité en faire une vitrine de l'art français pour la clientèle internationale qui le fréquente, l'enrichissant sans cesse de nouvelles œuvres et pièces de collection. Superbe reconnaissance de son architecture exceptionnelle et des collections d'art qu'il abrite, il a été classé Monument Historique en 2003.
______________________________________________________________________________________________________________________
Canti la Capelina, La rosa, lou lilà
Toujou iéu canterai
Souta li tiéu tounella
La tiéu mar d’azur
Lou tiéu ciel pur
E toujou criderai
En la miéu ritournella
Viva, viva Nissa la Bella 

© Chavanitas
______________________________________________________________________________________________________________________